Que faire en cas de panne sèche de carburant essence/gasoil ?

27 mars 2019 0 Par Automoto

En plein milieu d’un voyage ou d’une course votre véhicule s’arrête. Vous venez d’être victime d’une panne d’essence. Que faire ? Qui appeler ? Comment s’arranger pour que cela n’arrive plus. Voilà autant de questions auxquelles nous allons vous aider à répondre.

Comment savoir qu’il s’agit d’une panne sèche ?

Vous n’avez pas forcément besoin d’un conseil en mécanique auto ou d’apprendre la mécanique auto pour identifier ce type de panne. Deux éléments doivent attirer votre attention en cas de panne. Il s’agit de la jauge de carburant et du voyant d’alerte. Le premier, une fois dans le rouge, vous montre qu’il faut impérativement trouver une station pour s’approvisionner. Le second, quand il s’allume, vous signale qu’il vous reste à peine 60 ou 80 km de trajet avant de tomber en panne. Passé ces 2 éléments indicatifs vous aurez ensuite les à-coups du moteur. A cette étape vous n’avez plus que 1 à 3km d’autonomie avant l’extinction. Les hoquets de fonctionnement augmentent jusqu’à l’arrêt de votre véhicule. Si vous tombez souvent en panne d’essence, c’est que vous avez l’habitude de rouler avec le voyant de votre véhicule allumé.

Contacter un dépanneur

En cas de panne le premier réflexe est d’appeler un centre de dépannage auto. Il y en a un peu partout dans les régions. Dans les grandes villes comme la capitale française vous aurez un dépannage voiture paris pour vous secourir. La plupart des compagnie d’assurance incluent ce type de prestation. Il faut donc y souscrire. Le numéro sera alors sur votre certificat d’assurance. L’assistance se chargera de contacter un dépanneur.

Se débrouiller par soi-même

Une fois votre véhicule en panne d’essence :

  • Il faut mettre les feux de détresse,
  • Il faut se vêtir d’un gilet de sécurité,
  • Vous devez sortir le triangle de signalisation et la poser à 30 mètres minimum du véhicule,
  • Si vous le pouvez, garez le véhicule,
  • Si vous avez des passagers, mettez-les dans un endroit sécurisé.

Maintenant que vous venez de faire ces premiers gestes, il faut se lancer dans la quête d’une source d’approvisionnement de carburant.

  • Vous avez un bidon vide ? Si une station est proche, rendez-vous y à pied pour le remplir.
  • Transvaser le carburant dans le réservoir vide. Il est formellement interdit de stocker du carburant dans un bidon dans votre véhicule. Le risque d’incendie ou d’explosion est élevé.

Surtout être prévoyant pour la prochaine fois

Pour éviter ce genre de déconvenue à l’avenir, vous devez être plus prudent et prévoyant. Dès que vous constatez les premiers symptômes, rapprochez-vous immédiatement d’une station. Le second conseil que vous devez appliquer à la lettre est d’éviter d’ignorer quand votre véhicule vous signale que vous êtes sur la réserve. Vous devez vous approvisionner immédiatement, auquel cas le risque de coupure augmentera crescendo. Il faut également connaître la consommation de votre véhicule. Vous saurez ainsi la quantité de carburant à consommer quand vous prenez la route. Faire souvent le plein quand vous voulez faire de longs trajets. La panne sèche peut arriver à tout le monde, mais avec quelques bons réflexes, elle peut être évitée.